Soutien et prière pour l’Ukraine

Mgr Stanislas Lalanne s’associe à la déclaration du président de la CEF ainsi qu’à l’appel du pape François à jeûner le mercredi 2 mars, jour des Cendres, et invite les catholiques du Val-d’Oise à prier avec ferveur pour la paix en Ukraine.

La décision du Président de la Fédération de Russie d’intervenir militairement en Ukraine enclenche un processus de guerre qui suscite en nous une immense inquiétude. La Fédération de Russie, quoi qu’il en soit de ses raisons, brise unilatéralement un processus de paix engagé depuis des années et viole le droit international ; les ukrainiens défendent leur pays, avec ce qu’il représente d’histoire et culture, de marche dans la dignité vers la liberté. Les Européens savent que la guerre n’est jamais une solution. Ils savent aussi qu’il ne peut y avoir de paix sans justice ; de nos jours, la justice passe par le respect du droit international.

J’appelle les catholiques de France à prier pour les ukrainiens et pour le retour de la paix en Ukraine, pour toutes les victimes de la violence aveugle que porte la guerre.

À la suite du pape François et en union avec les évêques de France, j’appelle les catholiques de France à prier pour les ukrainiens et pour le retour de la paix en Ukraine, pour toutes les victimes de la violence aveugle que porte la guerre. Prions aussi pour le peuple russe tout entier, dans sa diversité. Dans notre prière, noublions pas les soldats, les familles qui seront endeuillées, les personnes qui seront blessées. N’oublions pas non plus les populations civiles et, parmi elles, les plus fragiles et les pauvres qui sont trop souvent les premières victimes des conflits. La responsabilité des dirigeants qui décident la guerre est immense à leur égard.

Les catholiques prieront en particulier comme l’a suggéré le Pape lors du mercredi des cendres, le 2 mars prochain. Ce jour-là, les chrétiens entrent en carême et sont invités à prier davantage et à jeûner. Nous offrirons cela pour la paix et la justice, en communion avec tous ceux qui en Ukraine et en Russie aspirent à la paix, à la vérité et à la justice.

Que le Seigneur éclaire les gouvernants, convertisse les cœurs qui doivent l’être et soutienne tous ceux qui se mobiliseront pour restaurer la paix, le dialogue et la concorde entre les peuples. Qu’il inspire aux évêques des différentes confessions les paroles et les gestes qui réconforteront et qui serviront le véritable esprit de paix. 

+ Éric de Moulins-Beaufort
Archevêque de Reims

Président de la Conférence des évêques de France

« Ukraine : Vent d’est, vent d’ouest sur LA démocratie »

L’Œuvre d’Orient présente la situation en Ukraine dans un article : « La majorité des 45 millions d’Ukrainiens ne conçoivent l’ancrage et la destinée de leur État-nation qu’à l’ouest, dans l’Europe occidentale. Désir inacceptable pour Vladimir Poutine pour qui elle fait pleinement partie du “roman national” russe. (….) » 

► Lire l’article sur le site de l’Œuvre d’Orient

24 février 2022
Photo : Unsplash

 

Initiatives des paroisses
en soutien avec l’ukraine

► Le Secours Catholique du Val-d’Oise
Un centre de collecte de dons matériels au profit de la population ukrainienne a ouvert à la tour Engie de Cergy.
Avec le soutien de l’agglomération de Cergy-Pontoise et en lien avec le collectif Solidarité Ukraine 95 et d’autres associations du territoire, ce centre de collecte, géré par le Secours Catholique Val-d’Oise, aura pour but de coordonner au mieux avec les communes de Cergy-Pontoise, l’aide apportée. Les dons seront ensuite acheminés par la Protection civile du Val-d’Oise.
Horaires : du lundi au vendredi de 9h à 18h, le samedi de 9h à 17h
Adresse : Rez-de-chaussée de la tour Engie (ex-tour EDF), parvis de la préfecture, RER Cergy-Préfecture. En savoir plus

► Paroisse de Saint-Brice et Piscop
Chapelet pour la paix en Ukraine : tous les jours à 18h30 à l’église Saint-Brice (89 Rue de Paris, 95350 Saint-Brice-sous-Forêt)

 Partager une initiative

Un appel du Pape à prier et jeûner pour la paix en Ukraine

Lors de l’audience générale du 23 février 2022, le Pape François a lancé un appel à la paix en Ukraine et annoncé que le 2 mars, mercredi des Cendres, serait un jour de jeûne et de prière pour la paix.

« Jésus nous a appris qu’à l’insistance diabolique, à l’absurdité diabolique de la violence, on répond avec les armes de Dieu : par la prière et le jeûne. J’encourage tout particulièrement les croyants à se consacrer intensément à la prière et au jeûne ce jour-là. Que la Reine de la Paix préserve le monde de la folie de la guerre » a notamment prononcé le Pape en fin d’audience générale avant de marquer un temps de prière.


EN LIEN AVEC CET ARTICLE