Oser le premier pas
sur le chemin de la paix

Depuis plus de 20 ans, les scouts diffusent en décembre la Lumière de la Paix, un symbole d’espoir et d’unité pour tous. Aloyse, Salomé et Marielle racontent comment cette lumière est arrivée dans le Val-d’Oise depuis Bethléem en passant par Vienne. 

Dans le respect de la tradition, cette année, 1 300 délégations scoutes se sont réunies le samedi 10 décembre 2022 à Vienne en Autriche, lors de la cérémonie Peace Light sur le thème « Oser le premier pas sur le chemin de la paix », pour recevoir la flamme symbolique et manifester leur solidarité avec le peuple ukrainien.

Groupe de jeunes en plein Air

Aloyse est caravelle dans le groupe Scout d’Eaubonne et se prépare à la confirmation. Elle a fait partie de la délégation française qui est partie à Vienne chercher la Lumière de la Paix, qui est allumée toute l’année à Bethléem, dans la grotte de la Nativité.  Chaque année une personne d’Autriche va la chercher. C’est un événement national autrichien depuis 1986.

Cette année, la délégation française était composée d’une dizaine de Scouts et Guides de France, de dix Eclaireuses et Eclaireurs de France et de deux Scouts Audacieux (scoutisme pour adultes en situation de handicap mental).

« Ce qui m’a le plus marquée sont les rencontres et les amitiés créées en seulement quelques jours, et aussi le fait qu’une seule personne soit allée chercher la lumière pour toute l’Europe, et même au-delà du continent européen car une délégation américaine était présente. C’était assez incroyable de voir toutes ces délégations de toute l’Europe réunies pour aller chercher une simple flamme, représentant la paix. Nous avons même pu échanger nos foulards à la fin de la célébration de la transmission de la Lumière de la Paix ! »

Salomé, cheftaine pour les 14-17 ans (pionniers-caravelles) à Eaubonne, est fière qu’une carvalle du groupe fasse partie de la délégation française pour aller chercher la Lumière de la Paix de Bethléem à Vienne. « L’arrivée de cette lumière et sa diffusion dans le territoire du Val-d’Oise a été organisée dans notre église à Eaubonne. La caravane était très motivée pour participer à la mise en place de l’événement et accueillir les nombreux groupes scouts du Val-d’Oise. Les jeunes se sont sentis investis de cette mission afin que tous passent un beau moment. Le fait qu’une caravelle de leur caravane soit allée chercher la Lumière y a sûrement contribué, on l’a entendu à l’annonce des présences des groupes et aux applaudissements lors du témoignage d’Aloyse. »

Ce qui l’a le plus marqué « c’est le dialogue à deux voix de la pasteure Virginie Moyat et du père Martin de Hédouville au début de la célébration. C’était un réel moment d’échanges entre eux. Nous et tous les jeunes, nous pouvions nous sentir concernés par leurs mots, ce qui change d’une célébration habituelle. Nous avons été témoins que la foi se vit de différentes manières. Après ce temps d’échange, la pasteure et le père ont diffusé la Lumière dans les rangs entre tous les scouts. Ce fût un très beau moment où nous pouvions voir les sourires et la fierté pour chacun de tenir la Lumière. »

Groupe de jeunes en plein Air

Marielle est Cléophas pour le groupe scout d’Eaubonne. Avec l’aumônier du groupe, ils ont la mission de veiller à la dimension spirituelle du groupe. « Cette année, avec d’autres personnes de la maîtrise du groupe d’Eaubonne, je suis allée à Bussy Saint Georges où la Lumière et les deux jeunes de la délégation française dont Aloyse ont été accueillis par une dizaine de délégations des territoires de l’Est de l’Ile-de-France (Val-de-Marne, Val-d’Oise, Seine-et-Marne, Paris) et même de plus loin (Orléans, Montargis, Sens). Au cours de cette célébration, j’ai été touchée par la présence des représentants des grandes religions ou spiritualités de l’Esplanade Des Religions de  Bussy Saint Georges (musulmane, juive, bouddhistes chinois et laotien, hindouiste et chrétien orthodoxe d’Ethiopie). Chacun a expliqué le sens de la lumière dans sa propre religion et a participé à la diffusion de la Lumière de la Paix de Bethléem ! »

De retour dans le Val-d’Oise, comme l’a expliqué Salomé, La Lumière de la Paix a été accueillie pour être diffusée de groupe en groupe, de paroisse en paroisse, de famille en famille jusqu’au 2 février 2023 (jour de la présentation du Seigneur au temple).

De nombreuses initiatives dans toute la France se mettent en place. Dans le Val-d’Oise, par exemple, la Lumière de la Paix est arrivée dans la paroisse de Cormeilles en Parisis lors de la veillée de la crèche vivante. La paix passe par chacun de nous, telle cette petite flamme, elle est fragile, il faut en prendre soin et vouloir la préserver… La diffuser.

Janvier 2023

 
CONTACTS

Pour la Pastorale des jeunes
secretaire.pastojeunes@catholique95.fr
01 30 38 34 24

Prière pour la lumière
de la paix de Bethléem

Seigneur, qu’il fait bon dans ta maison ! Dehors, l’hiver est à nos portes, la pluie tombe et les feuilles s’envolent. Mais chez Toi, il n’y a rien à craindre. Ton espérance nous protège, Ta confiance nous fortifie, Ton amour nous réchauffe.

Ah, qu’il est doux de rester près de toi !

Mais Toi, Tu nous dit : “Allez, zou, dehors ! Enfile tes chaussures, tes gants et ton bonnet, prends ton sac à dos et mets-toi en marche. Brave cette pluie, ce vent et ces feuilles. Car ta sœur a besoin de toi et ton frère t’espère. Ton frère est seul et ta sœur s’est perdue. Ils ont froid de ton absence et faim de ta présence.

Va, il y a quelqu’un qui t’attend quelque part.

D’accord, Seigneur, je vais sortir et affronter ce monde. Car c’est Toi qui me fait avancer et c’est Toi qui me guide. Et c’est encore Toi qui me consoleras quand la pluie sera trop froide, le chemin trop long et les ampoules à mes pieds cruelles. Oui, avec Toi, j’ose. J’irai par monts et par vaux, ici, là-bas, tout près ou bien ailleurs.

Quelque part, quelqu’un m’attend.

Amen

Se préparer à la confirmation
avec les scouts

Le mouvement Scouts et Guides de France propose une préparation au sacrement de confirmation pour les pionniers-caravelles (14-17 ans) et compagnons (17-20 ans) baptisés et  adhérents d’un groupe du Val-d’Oise. Ce parcours est basé sur la méthode scoute. Il complète la vie spirituelle vécue en unité et en paroisse. Il comprend 3 week-ends campés en équipe, 1 retraite à Taizé avec le diocèse de Pontoise et 1 projet « SPI(rituel) » à réaliser pendant l’année scolaire ou pour le camp d’été.

Intéressé(e) ? Prendre contact avec Jean Vey (équipier Cléophas SGDF Val-d’Oise)
jean@sgdf95.fr  – 06 70 23 87 86

CET ARTICLE A ÉTÉ RÉDIGÉ POUR #SUIS-MOI !

Cet article a été rédigé pour #Suis-moi, la lettre des jeunes catholiques du Val-d’Oise. Une lettre, envoyée par mail, par et pour les jeunes du diocèse de Pontoise investis dans la mission auprès des enfants ou des jeunes dans les paroisses, dans une aumônerie, dans un groupe ou dans un mouvement, dans l’enseignement catholique…
Tous les premiers jeudi du mois, #Suis-moi offre un reflet de la diversité des propositions pour les jeunes avec un témoignage ou un portrait, une parole à méditer, une photo, un retour sur un événement passé, les rendez-vous à venir à annoncer…


EN LIEN AVEC CET ARTICLE