“Être prêtre est le chemin où je serai le plus heureux ! “

Florian, 28 ans, sera ordonné prêtre pour le diocèse de Pontoise le dimanche 26 juin 2022 à 16h à la cathédrale de Pontoise. Pour nous, il revient sur son parcours. Interview.

Qui es-tu, Florian?

Je m’appelle Florian, j’ai 28 ans, et le 26 juin, Mgr Stanislas Lalanne m’ordonnera prêtre pour le beau diocèse de Pontoise !

Depuis quand as-tu le désir d’être prêtre ?

Depuis dix ans. Jusqu’à mes 18 ans, je voulais être cuisinier. Après mon CAP, je suis parti l’été à Madagascar pour une mission humanitaire avec un ami. Madagascar a été une grande claque pour moi : loin de mon confort parisien, j’ai découvert la pauvreté d’un village sans eau courante ni électricité. Moi qui étais si fier de partir en humanitaire, j’ai pris conscience que je n’étais pas grand-chose. J’étais perdu, bousculé dans mes repères. À 18 ans, allais-je vraiment entrer sans réfléchir dans une vie de “métro boulot dodo” alors que le monde est si différent de ce que j’avais imaginé ?

“Seigneur, que veux-tu que je fasse de ma vie ?”. Il m’a répondu de manière très forte, comme une voix intérieure qui disait “Suis-moi”.

Qu’as-tu fait à ce moment-là ?

J’ai fait une prière toute simple dans ma chambre : “Seigneur, que veux-tu que je fasse de ma vie ?”. Il m’a répondu de manière très forte, comme une voix intérieure qui disait “Suis-moi”.

Pour une fois je ressentais la présence de Dieu alors que j’étais seul dans ma chambre, sans aucune musique ni ambiance particulière. J’étais très ému. J’avais à la fois un grand désir de tout donner à Jésus mais aussi beaucoup de craintes : dois-je renoncer à une vie de famille ? que vont dire mes parents et mes proches ?

J’ai eu besoin de temps pour répondre à Dieu. Je ne voulais pas que ma vocation soit une fuite mais une décision mûrie.  J’ai repris les études et au fur et à mesure, Dieu m’a fait grandir. Au bout de trois ans, c’était clair : être prêtre est le chemin où je serai le plus heureux. “Si tu es heureux, nous aussi” m’ont dit mes parents.

Au bout de trois ans, c’était clair : être prêtre est le chemin où je serai le plus heureux.

Dix ans après ton premier appel, tu te sens prêt à devenir prêtre ?

Si je me regarde-moi, je ne suis pas prêt, il reste tant de choses à convertir dans ma vie ! Mais si je regarde Dieu, je vois qu’Il me connait, qu’Il m’aime et qu’Il sait ce qu’il fait, alors je me sens prêt à lui faire confiance.

Un dernier mot ?

Nous avons une sacrée aubaine d’être de jeunes chrétiens en 2022. Cette année il y a eu une augmentation de 30% des 18-25 ans baptisés à Pâques. Dans ma paroisse, à Domont, il y a de nouveaux jeunes qui viennent demander à être baptisés chaque semaine ! Notre génération a soif du Christ, Dieu nous appelle tous à être missionnaires !

C’est pourquoi je vous invite tous le dimanche 26 juin à 16h à la cathédrale de Pontoise pour mon ordination. Ce sera une fête pour toute l’Eglise diocésaine. Nous sommes le diocèse le plus jeune de France, j’espère que ça se verra ce jour-là !

Juin 2022

 
CONTACTS

Pastorale des jeunes
secretaire.pastojeunes@catholique95.fr
01 30 38 34 24

Cet article a été rédigé pour #Suis-moi !

Jeunes Unicef

Cet article a été rédigé pour #Suis-moi, la lettre des jeunes catholiques du Val-d’Oise. Une lettre, envoyée par mail, par et pour les jeunes du diocèse de Pontoise investis dans la mission auprès des enfants ou des jeunes dans les paroisses, dans une aumônerie, dans un groupe ou dans un mouvement, dans l’enseignement catholique…

Tous les premiers jeudi du mois, #Suis-moi offre un reflet de la diversité des propositions pour les jeunes avec un témoignage ou un portrait, une parole à méditer, une photo, un retour sur un événement passé, les rendez-vous à venir à annoncer…


EN LIEN AVEC CET ARTICLE