Catholique 95 - Le quotidien de l'église catholique en Val-d'Oise

 

1911bouton web denier orange      

05/12/2019

1911pleniere lourdes

Evêques Du 5 au 10 novembre 2019, Mgr Stanislas Lalanne et les évêques de France se retrouvent à Lourdes, comme chaque année, pour une session de travail et de réflexion commune. Suivre les évêques jour après jour...

 

Ecouter le discours d'ouverture de l'assemblée plénière de Mgr Eric de Moulins-Beaufort


Résumé de la première journée
Résumé de la deuxième journée

La grande nouveauté, une démarche missionnaire sur trois ans
Le Conseil permanent a souhaité que les assemblées permettent aux évêques de prendre en charge ensemble un défi missionnaire qui les rassemblerait tous. Ils ont rapidement été convaincus que la transformation écologique était à la fois une mise en cause de nos habitudes de pensée et de vie et une opportunité formidable de faire briller les lumières de la Révélation de Dieu. Elle représente un défi sérieux pour nos sociétés et appelle un beau travail de la part de l’Église, comme l’encyclique Laudato Si’ avait permis de le comprendre. Le label
« Église verte » aide beaucoup de réalités ecclésiales à contribuer aux efforts de tous.

Mais les diocèses et, de façon générale, le peuple chrétien, peinent à entrer pleinement dans les perspectives ouvertes par le Saint-Père. Or, autour des communautés chrétiennes, des jeunes gens nombreux choisissent des modes de vie en rupture plus ou moins visible avec le cours ordinaire de nos sociétés, au nom de leur responsabilité écologique. La plupart n’ont pas besoin de l’Église pour changer : ils le font à partir d’une réaction toute humaine, parfois nourrie de la foi chrétienne, plus souvent en puisant dans d’autres traditions culturelles ou spirituelles ou même en se gardant avec virulence de tout lien avec le christianisme.

Il est donc proposé que pour cette assemblée de novembre 2019, les évêques puissent rencontrer quelques-uns de ces jeunes gens et se laissent bousculer par eux.

Ce thème était propice à un exercice de synodalité : c’est pourquoi le Conseil permanent a demander aux évêques d’inviter à participer avec eux, aux deux premiers jours de l’assemblée, deux baptisés de chaque diocèse, femme, homme, laïc ou prêtre, diacre ou consacrée ou consacré… Pas forcément le ou la spécialiste de Laudato Si’ des communautés chrétiennes. Il s’agit donc pour eux de convier deux personnes avec qui ils souhaitent réfléchir à l’avenir de la mission dans leur diocèse.

Les travaux sur ce thème commenceront le mardi 5 novembre à 8h30 par les Laudes à la grotte et s’achèveront le mercredi 6 après la messe.

 

Intervention du groupe « Promesse d’Église »
Le groupe « Promesse d’Église » est un groupe large et éclectique. Une trentaine de réalités variées s’y rassemblent (communautés, mouvements, associations) avec comme point commun l’exercice d’une certaine gouvernance au nom de l’Église, et s’attache à répondre à la question
« comment agissons-nous pour que les abus n’aient plus lieu, en réponse à la lettre du pape d’août 2018 ? » 

Le groupe « Promesse d’Église » viendra présenter aux évêques leurs travaux sur la manière de penser leur fonctionnement interne dans le souci de ne pas générer de cléricalisme.

 

Lutte contre la pédophilie
À sa demande, M. Jean-Marc Sauvé, Président de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (CIASE) interviendra en hémicycle afin de présenter aux évêques un rapport d’étape. Puis les évêques prendront connaissance de l’état d’avancement des quatre chantiers initiés en novembre 2018 :
– Le travail mémoriel,
– La prévention,
– Le geste financier envers les personnes victimes,
– L’accompagnement des clercs coupables.
À l’issue de cette séquence, des forums et des échanges qui suivront en plénière le vendredi matin, les évêques seront appelés à voter leur mise en œuvre le samedi matin.

 

Groupe de travail « Territoire et paroisse »
Ce groupe de travail initié par le Comité « Études et Projets » de la CEF viendra faire un point d’étape. Les travaux de ce groupe sont présidés par Mgr Laurent Le Boulc’h, évêque de Coutances et Avranches.

 

La ratio nationalis
La CEMOLEME viendra engager l’ensemble des évêques à un travail sur la ratio nationalis, c’est à dire l’ensemble des règles qui régissent la formation des séminaristes en France.

Source : CEF
4 novembre 2019

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

bouton evangile

trois evangiles audio

bouton family

cal evenement

jeudi 05 décembre
Conseil diocésain des affaires économiques
jeudi 05 décembre
Rencontre des prêtres en âge de la retraite
vendredi 06 décembre
Conseil épiscopal
vendredi 06 décembre
L’ACADÉMIE LITURGIQUE : « LA LITURGIE : PRIER ET SERVIR »
L’ACADÉMIE LITURGIQUEL’Académie Liturgique, créée en 2016, est ouverte...

 

cal formation

vendredi 06 décembre
L’ACADÉMIE LITURGIQUE : « LA LITURGIE : PRIER ET SERVIR »
L’ACADÉMIE LITURGIQUEL’Académie Liturgique, créée en 2016, est ouverte...
samedi 07 décembre
RETRAITE : LE TRAVAIL, CHEMIN DE SAINTETÉ
RETRAITE : LE TRAVAIL, CHEMIN DE SAINTETÉ Animée par les religieuses ...
dimanche 08 décembre
JOURNÉES DES FAMILLES
JOURNÉES DES FAMILLES Familles ayant des enfants ou des proches en si...
samedi 28 décembre
TAIZÉ EUROPE (PÈLERINAGE DE CONFIANCE SUR LA TERRE)
TAIZÉ EUROPE (PÈLERINAGE DE CONFIANCE SUR LA TERRE) En priorité pour ...

calendrier eveque-03