A l’école, prendre soin
de tous !

Dans l’enseignement catholique les animateurs en pastorale se sont retrouvés pour réfléchir ensemble sur l’importance de prendre soin des élèves mais aussi de toute la communauté éducative.

Dans les établissements scolaires catholiques, les acteurs pastoraux portent le souci du fondement chrétien de l’acte éducatif. Ils se sont réunis (en trois visios pour être en petits groupes et permettre de bons échanges) fin janvier 2021. Ils ont notamment réfléchi et partagé sur l’exhortation « Saisis par la charité » publiée par l’évêque, Mgr Stanislas Lalanne.

Porter sur chaque élève, sur chaque adulte
de la communauté éducative le même regard d’amour que le Christ leur porte…

L’école est un lieu d’éducation et d’enseignement et c’est aussi un lieu où la charité n’est pas matière à option ! Il ne faut pas l’oublier et porter sur chaque élève, sur chaque adulte de la communauté éducative le même regard d’amour que le Christ leur porte. Les statuts de l’enseignement catholique en France l’affirment clairement : « L’Eglise appelle à créer, pour la communauté éducative, une atmosphère animée d’un esprit évangélique de liberté et de charité. » 

L’exhortation « Saisis par la charité » nous invite à ne pas seulement aimer en parole ou en discours, mais en acte et vérité : c’est tous les jours, dans le quotidien de notre présence dans l’établissement, que nous pouvons poser ces actes et nous interroger : comment vivre l’attention aux personnes fragiles dans l’école ?

L’exhortation « Saisis par la charité » nous invite
à nous demander : “Comment vivre l’attention
aux personnes fragiles dans l’école ?”

Beaucoup de jeunes sont déstabilisés et ont tendance à se replier sur eux-mêmes, avec le risque d’une posture d’indifférence. L’incertitude du lendemain que nous vivons actuellement doit nous faire prendre conscience de l’importance des liens, de la nécessité d’être attentifs à tous ceux qui composent la communauté éducative, sans oublier les familles.

De nombreuses « actions de charité » ont été menées dans les établissements scolaires pendant le temps de l’Avent : des liens avec des Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), des liens avec un hôpital d’enfants, la réalisation de boites de Noël, des collectes alimentaires…

Cette crise sanitaire révèle la fragilité et la beauté de notre humanité. Elle permet une remise en question sur notre vie personnelle, sur notre action pastorale et nous entraine à ré-évaluer les priorités dans nos établissements scolaires.

Est remonté également le fait que les grands rassemblements apportent beaucoup de joie. Mais les nombreuses annulations actuelles nous montrent que l’on pourrait  prévoir des choses plus modestes : cela permettrait d’impliquer les personnes proches, y compris les jeunes. Les propositions concrètes de l’exhortation « Saisis par la charité » (Cf. p 12) donnent des idées de ce qui peut être fait.

« Il est l’heure de la charité ! » : c’est ce que développe avec grande actualité cette belle version de l’hymne de Saint Paul (1 Co 13) très concrète, et qui peut servir de méditation et réflexion en groupes, jeunes ou adultes, croyants ou non.

Cette exhortation « Saisis par la charité » nous invite finalement à poursuivre notre conversion personnelle et collective en Eglise,  à tenir bon dans la difficulté !

Véronique de Lisle
Février 2021

 
CONTACT

Véronique de Lisle

Adjointe au directeur diocésain pour l’enseignement catholique pour la pastorale des établissements.

v.delisle@ddec95.fr

Qu’est-ce que la charité ?

bon_samaritain

“Le Bon Samaritain’, Van Gogh.


Dans le christianisme, la charité consiste dans l’amour de Dieu et du prochain. Le “Bon Samaritain” dans l’évangile selon saint Luc (chapitre 15, verset 30 et suite) est la “figure” de la charité : il est celui qui se fait proche et prend soin…

EN LIEN AVEC CET ARTICLE