Carême : revenir à l’essentiel

Chaque année, et pendant 40 jours, le carême nous prépare à la grande fête de Pâques. C’est un temps privilégié pour revenir à l’essentiel et laisser derrière soi ce qui peut nous en détourner.

Chaque année, et pendant 40 jours, le carême nous prépare à la grande fête de Pâques. Souvent, le carême reste synonyme de privations. Il serait plus juste de le présenter comme un temps privilégié pour revenir à l’essentiel et laisser derrière soi ce qui peut nous en détourner.

Cette année 2022 prend un caractère particulier après les résolutions prises en Assemblée plénière par les évêques de France. Le carême étant tout spécialement approprié pour vivre une démarche de pénitence et pour repartir de manière neuve dans la vie, les évêques ont souhaité que le troisième dimanche de carême soit aussi l’occasion d’une journée de prière pour les personnes victimes de violences et d’agressions sexuelles dans l’Église et faire mémoire des épreuves vécues par tous. 

Il ne s’agit pas de faire des efforts par nos propres forces humaines mais de laisser le Christ nous habiter pour faire sa volonté et nous laisser guider par l’Esprit.

Jeunes Unicef

Le carême commence le mercredi des Cendres, mercredi 2 mars 2022, et s’achèvele Jeudi saint, le jeudi 14 avril 2022, avant la célébration de la Cène du Seigneur.

La Semaine sainte, qui commence avec le dimanche des Rameaux le 10 avril 2021, commémore la Cène, la Passion et la mort du Christ sur la Croix.

Le Samedi saint au soir et le dimanche de Pâques, le 17 avril 2021, est célébrée la Résurrection du Christ.

Pourquoi le carême dure-t-il quarante jours ?

La durée du carême – quarante jours sans compter les dimanches – fait en particulier référence aux quarante années passées au désert par le peuple d’Israël entre sa sortie d’Égypte et son entrée en Terre promise ; elle renvoie aussi aux quarante jours passés par le Christ au désert entre son baptême et le début de savie publique. Ce chiffre de quarante symbolise les temps de préparation à de nouveaux commencements.

Un temps de conversion

Au désert, le Christ a mené un combat spirituel dont il est sorti victorieux. À sa suite, il ne s’agit pas de faire des efforts par nos propres forces humaines mais de laisser le Christ nous habiter pour faire sa volonté et nous laisser guider par l’Esprit.

Voir le dossier « Carême 2022 »
sur le site de la Conférence des évêques de France

Mars 2022

 

Les conférences de Carême
à la cathédrale de Pontoise

Conférence de Carême

Un événement à ne pas manquer ! Chaque dimanche de Carême à 17h à la Cathédrale de Pontoise auront lieu les Conférences de Carême sur le thème : “Qui nous fera voir le bonheur ?” Avec Mgr Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise et Mgr François Bousquet, professeur honoraire de l’Institut catholique de Paris.

Toutes les infos ici !

20 mars 2022 : JOURNÉE DE PRIÈRE
POUR LES PERSONNES VICTIMES
DE VIOLENCES ET D’AGRESSIONS SEXUELLES
DANS L’ÉGLISE

Cette année le carême sera marqué par cette journée mémorielle sur le thème : « Témoins pour une vie nouvelle ». Le 20 mars; 3e dimanche de carême, aura lieu la première journée de prière pour les victimes de violences et agressions sexuelles au sein de l’Église. Cette journée répond à la 8e des résolutions (sur 11), votées par les évêques en mars 2021, réunis en Assemblée plénière.

Pourquoi une journée mémorielle durant le temps du carême ?

• Le 3e dimanche de carême s’inscrit dans l’appel à la conversion qui irrigue la marche vers Pâques.
• Durant ce dimanche, les catéchumènes sont invités à vivre le 1er scrutin qui les oriente vers la célébration des sacrements de l’initiation chrétienne. L’évangile dujour proclamé sera alors celui de la rencontre entre Jésus et la Samaritaine (Jn 4).
• Faire mémoire pour les personnes victimes d’abus fait entendre l’appel à la lucidité devant son péché personnel et collectif, à ne pas refuser le chemin de conversion comme itinéraire de retour vers Dieu, à accueillir la grâce de devenir témoin pourune vie nouvelle.

En savoir plus


EN LIEN AVEC CET ARTICLE