20/03/2019

1812yverneau

Décès Le frère jésuite François Yverneau est décédé ce dimanche 23 décembre 2018. Il avait été membre de la communauté jésuite de Cergy où il était notamment permanent syndical. Ses funérailles sont célébrées le 28 décembre à Lille.

 

Nous avons appris avec tristesse le décès du frère François Yverneau qui nous a quittés le dimanche 23 décembre à Lille. Ses funérailles auront lieu vendredi 28 décembre à 14h (au 67 rue des Stations - 59800 Lille).
Dans un message adressé aux paroissiens de Cergy, le P. Jean-Marc Pimpaneau écrit : "Conscients du rayonnement de François Yverneau, nous rendons grâce à Dieu au nom de toutes les personnes qui ont bénéficié de sa présence et de son soutien."

En mai 2000, un portait du frère Yverneau avait été publié dans la revue diocésaine "Eglise en Val-d'Oise", où il évoquait son métier de permanent syndical à la CFDT. Lire ci-dessous : 

Un religieux pas comme les autres...
(Article de Jacqueline Huber paru en mai 2000)


Vous êtes permanent syndical, branche "Route", à la CFDT… Plutôt inattendu de la part d'un jésuite. Seriez-vous un cas dans votre famille religieuse?

C'est certain, à mon niveau de responsabilité syndicale, je suis le seul jésuite en France. Cependant, il y a parmi nous, quelques prêtres ou frères, qui ont une activité salariée et certains assument des responsabilités syndicales. Mais dès nos débuts et même après, au moment du STO (Service du travail obligatoire) , pendant la guerre ou à l'époque des prêtres ouvriers, il y a eu des jésuites qui se sont préoccupés de la "classe ouvrière", du "monde populaire", comme on dit aujourd'hui.

Ne regrettez-vous pas le temps où vous étiez au volant de votre camion, à côtoyer vos camarades routiers?

Il y a un aspect relationnel qui est très agréable dans le transport routier. On vit dans un camion ensemble. On le charge ensemble. On se donne un coup de main. Donc je regrette ce temps-là. Mais il y a maintenant, chez moi, depuis dix ans, la perspective de changer toute une profession, c'est à dire d'améliorer notre convention collective qui couvre plus de 500.000 salariés.

Quelle est la principale revendication à laquelle vous vous attelez en ce moment?

Ma perspective, et celle de la CFDT depuis toujours, c'est la diminution du temps de travail. Les routiers en sont encore à 55, 60, 66 heures hebdomadaires! C'est extrêmement élevé par rapport aux 35 heures. D'autant que le temps de travail influe sur la sécurité des personnes, leurs conditions de vie. Et, liée à cela, la question du salaire qui est encore modeste.

On parle, pour le premier juillet 2000 et le coefficient le plus élevé (150), d'un salaire mensuel de 10.000 F brut pour 200 heures de travail, c'est à dire 8.000 F, une fois les charges prélevées ! C'est peu payé. A souligner que peu de routiers sont à ce coefficient!

Y a-t-il des avancées dans la profession dont vous êtes particulièrement fier?

L'accord, en novembre 1994, sur le temps de travail des conducteurs longue distance. Il a permis que soient rémunérées toutes les heures effectivement effectuées (temps d'attente payé à 100%). Et un autre accord du 25 janvier 1995. Celui-ci a généralisé, pour tous les conducteurs, quatre semaines de formation obligatoire à l'entrée dans la profession et un recyclage de trois jours, tous les cinq ans. Au niveau européen, nous avons obtenu la pose sur chaque camion d'un tachygraphe digital, plus fiable que l'actuel mouchard qui peut être facilement trafiqué. Les camions neufs qui sortiront à l'automne 2001 en seront tous équipés.

Et Dieu dans tout ça, dirait Bernard Pivot?

Ce que, souvent, les gens attendent de l'Eglise, ce ne sont pas tellement des paroles mais une concordance entre les paroles et les actes. Il est important qu'un religieux soit parmi eux. Important qu'il soit présent dans un mouvement qui essaie d'améliorer les conditions de vie, de faire respecter la dignité des gens… Je ne cache pas qui je suis. Mais l'annonce de la foi ne peut se faire que lorsqu'il y a un climat d'amitié, de confiance, lorsqu'on est sur la même longueur d'onde. Parce qu'on s'est battu pendant des années côte à côte, qu'on a partagé les mêmes valeurs, on peut partager plus en profondeur. Chez les jésuites, nous sommes, surtout ces derniers temps, très sensibles à cet aspect. Justice et foi, cela ne peut se dissocier.

Y a-t-il un message que vous aimeriez faire passer?

On connaît la vocation monastique, celle du prêtre, du diacre marié, de la religieuse mais pas celle du religieux, du " frère " qui n'est pas prêtre. Or, il y a certainement dans l'Eglise, en France, des jeunes qui ne se sentent pas appelés au sacerdoce mais qui, s'ils savaient qu'il y a une possibilité de vivre l'Evangile à travers une vie de communauté, seraient attirés par une telle vocation. Une vie où il leur serait possible de rendre des services - y compris à l'Eglise ou à des institutions - ou d'assumer un engagement un peu comme le mien.

Décembre 2018

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 LES PHOTOS DE
 L'ÉVÉNEMENT
 

La grande Assemblée

trois evangiles audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

1702denier module

calendrier evenements

mercredi 20 mars
Province d'Ile-de-France
Rencontre des évêques et des vicaires généraux de la Province d'Ile-de...
jeudi 21 mars
Animatrice en pastorale
Mgr Lalanne participe à la rencontre des animatrices en pastorale, à l...
jeudi 21 mars
« Croire ou ne pas croire, la République et la foi »
Mgr Lalanne participe à la table ronde « Croire ou ne pas croire, la R...
vendredi 22 mars
Conseil épiscopal

Conseil de l'évêque avec ses proches collaborateurs, à l'évêché

calendrier formations

samedi 23 mars
SESSION « PRENDRE SOIN DE SON COUPLE MISSIONNAIRE »
Nous avons dit « oui » à une mission en Eglise. Comment prendre soin d...
samedi 23 mars au samedi 23 mars
HOSPITALITÉ : PRÉPARATION DU PÈLERINAGE 2019
Dans le cadre du pèlerinage diocésain à Lourdes, pour les nouveaux hos...
mardi 02 avril
LA RELECTURE, UN ESSENTIEL DU CATÉCHUMÉNAT ET DE LA VIE CHRÉTIENNE
Pour tous les accompagnateurs du catéchuménat. Pour comprendre les en...
vendredi 05 avril
RECOLLECTION « UNE NUIT, UN JOUR »
Pour les acteurs d’aumônerie (responsables, animateurs) et les jeunes ...

calendrier eveque-03

mercredi 20 mars
Province d'Ile-de-France
Rencontre des évêques et des vicaires généraux de la Province d'Ile-de...
jeudi 21 mars
Animatrice en pastorale
Mgr Lalanne participe à la rencontre des animatrices en pastorale, à l...
jeudi 21 mars
« Croire ou ne pas croire, la République et la foi »
Mgr Lalanne participe à la table ronde « Croire ou ne pas croire, la R...
vendredi 22 mars
Conseil épiscopal

Conseil de l'évêque avec ses proches collaborateurs, à l'évêché