1904exhortation

Exhortation Le pape François a signé le 25 mars dernier une exhortation apostolique adressée aux jeunes et à tout le peuple de Dieu : « Il vit, le Christ ». Cette exhortation apostolique paraît à la suite du synode des évêques sur « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel » (octobre 2018).

 

« Il vit, le Christ, notre espérance et il est la plus belle jeunesse de ce monde. Tout ce qu’il touche devient jeune, devient nouveau, se remplit de vie. Les premières paroles que je voudrais adresser à chacun des jeunes chrétiens sont donc : Il vit et il te veut vivant ! ». Ainsi commence l’Exhortation Apostolique post-synodale "Christus vivit" du Pape François, composé de neuf chapitres divisés en 299 paragraphes.

S’inspirant largement du document final de ce synode, le pape François, livre aux jeunes du monde une proposition de parcours de foi et d’espérance. Dans un grand développement qui parcourt la Bible et l’histoire de l’Eglise, le Pape montre le compagnonnage qui unit Dieu et les jeunes de tout temps et à chaque instant. Il évoque la grâce de la jeunesse et ce qu’elle apporte dans l’histoire du Salut, ce qu’elle dit de la volonté de Dieu dans cette histoire.

Le Pape François cite les jeunes écoutés à l’occasion de ce synode : des jeunes aux attentes variées vis-à-vis de l’Eglise, parfois éloignés voire étrangers à son message. Le Pape veut donner la figure de Jésus comme modèle de jeunesse à tous les jeunes du monde et décrit les fruits de la rencontre des jeunes avec le Christ, de cette amitié fidèle à construire.

Le Pape adresse la « grande annonce pour tous les jeunes » (chapitre 4) : « Dieu t’aime » ; « le Christ te sauve » et « il vit aujourd’hui ». Enracinés dans la foi et rassurés par le Christ, les jeunes sont invités par le Pape à vivre pleinement leur jeunesse pour eux-mêmes, pour l’Eglise et pour le monde.

Le pape François les invite à la liberté, à l’enthousiasme, à la créativité. Il les invite à être un lien entre les plus âgés et le futur qui doit être fait de rêves et d’idéal « [les racines sont] un point d’ancrage qui nous permet de nous développer et de réponde à de nouveaux défis (§200). »

Il demande aux jeunes d’aimer le monde d’aujourd’hui tel qu’il est. Dans cette lettre, le pape François confie l’Eglise aux jeunes : « ce sont précisément les jeunes qui peuvent l’aider à rester jeune à ne pas tomber dans la corruption, à ne pas s’installer, à ne pas s’enorgueillir, à ne pas se transformer en secte, à être plus pauvre et d’avantage témoin, à être proche des derniers et des marginalisés, à lutter pour la justice, à se laisser interpeller avec humilité (§37). »

Le Pape invite à une pastorale renouvelée qui invitera les jeunes à être disciples missionnaires pour qu’il permettent de redécouvrir le visage du Christ. Il prône une pastorale populaire, redit la place centrale du kérygme et invite à l’accompagnement. Il explore la diversité des vocations et le nécessaire chemin de discernement pour y répondre au mieux. Le Pape François encourage les jeunes à risquer, à s’engager et à servir, en s’appuyant sans cesse sur la grâce qui vient du Christ.

Lire une synthèse du document

Lire le document dans son intégralité

2 avril 2019
Source : CEF

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter