2001montmartre1

Jeunes Les samedi 18 et dimanche 19 janvier 2020, trente acteurs d’aumôneries de notre diocèse ont vécu une montée physique et spirituelle vers la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre. 24h de ressourcement et d’enseignement, 24h de cœur à cœur avec Dieu. Lire les témoignages !

 

« Venez à moi ! » (Mt 9, 28)
Invités par la Pastorale des jeunes et des vocations, à l’occasion du Jubilé 1919-2019 des 100 ans de la consécration de la Basilique de Montmartre, nous étions curieux et impatients de vivre entre animateurs « une montée physique et spirituelle » pour « faire battre nos cœurs au plus près du Cœur du Christ ».

« Rassemblez-vous ! »
Dès 13h45 devant l’église Saint-Jean de Montmartre, place des Abbesses. Plus de 25 pèlerins venus des quatre coins du diocèse, réchauffés par un beau soleil mais surtout par l’accueil amical et joyeux de l’équipe diocésaine.

« Montons au Sacré Cœur ! » à la rencontre du Seigneur
Dans la joie, munis du livret du pèlerin, nous avons commencé notre marche avec des chants de louange, sous le regard curieux des promeneurs et encouragés par un vieux monsieur qui a dit: « C’est bien ! ». Chemin jubilaire rythmé aussi avec des Psaumes, des textes bibliques, des méditations, des prières, du recueillement près de la chapelle, lieu du martyr de saint Denis et des pauses : élever son regard pour contempler la Basilique d’une blancheur rayonnante sur fond de ciel azur, voir le « tout-Paris » étalé à nos pieds, mais aussi atteindre sans essoufflement le parvis du Sacré-Cœur!

« Vers le Cœur Sacré », le pèlerinage intérieur
L’entrée en silence dans la Basilique... c’est un émerveillement avec les jeux d’ombre et de lumière qui mettent en valeur la décoration, les mosaïques, les dorures, les peintures et les belles statues, les chapelles et la grande nef. Le regard est surtout attiré par le Christ majestueux, au centre de la coupole du chœur, les bras grands ouverts pour nous accueillir, mais aussi par la lumière intense qui rayonne du Saint Sacrement exposé sur l’autel juste en dessous. Le Christ offre son cœur à notre vue comme pour révéler sa présence, sa puissance d’amour et pour nous inviter à entrer dans le cœur à cœur de la prière ! Quelle émotion de se sentir si attendus et si aimés par Jésus !

Jamais dans mes visites, je n’avais vu l’intérieur du Sacré-Cœur dans une telle clarté et une telle beauté ! Et je n’avais pas perçu l’essentiel : la vocation particulière de ce sanctuaire, qui est d’adorer le Christ présent jour et nuit ! Il y a toujours quelqu’un qui est là pour prier jour et nuit ! Toujours ! Extraordinaire ! Nous aussi nous l’avons fait à tour de rôle durant la nuit !

Nous avons rejoint notre lieu d’hébergement chez les Bénédictines, accueillis par Sœur Maria Scolastique. Elle nous a enseigné son savoir-faire sur la Lectio Divina à partir d’un texte tiré du Livre d’Ezéchiel (chapitre 36, versets 16 à 37). Nous avons travaillé ensemble sur un passage bien connu, versets 22 à 28, pour écouter la Parole de Dieu, la comprendre, dire en quoi elle nous interpelle personnellement, mais aussi écouter en quoi elle interpelle les autres afin de mieux nourrir notre partage. Très instructif !

Le parcours Lumière « Venez à moi ! » dans la Crypte appelé Scénographie
Une présentation époustouflante sur l’histoire de l’Amour de Dieu pour notre humanité « à partir d’œuvres d’art du passé et une mise en scène de symboles et de techniques inspirées. » Pour ôter notre cœur de pierre, parcourir : « le lent cheminement accompli par le peuple élu à la poursuite de celui qui est le Chemin, la Vérité, la Vie, pour entendre l’appel éternel d’un Dieu qui a soif d’amour ». C’est une aussi « une invitation à la suite des saints, à la recherche de l’amour du Christ ». 

Le parcours jubilaire intérieur :
6 étapes guidées sont proposées en déambulant autour de la nef et du chœur ; Seule et aidée du livret, j’ai parcouru trop rapidement ces étapes.

Le parcours du silence :
du temps libre pour faire le point sur ma vie et sur ma relation à Dieu et aux autres, me laisser regarder par le Seigneur et contempler son grand Amour.

Un bel après-midi dans la joie d’aller à la rencontre du Seigneur, ouvrir son cœur, se laisser aimer et partager ces moments forts dans la fraternité. Rendons grâce à Dieu !
Maintenant je porte un autre regard sur la Basilique du Sacré Cœur, un vrai lieu de pèlerinage chrétien. Je ne pourrai plus aller à Montmartre sans y entrer pour me recueillir.

Christiane,
Herblay, 20 janvier 2020

2001montmartre2

Un beau temps fraternel !

Cela m'a fait du bien de voir les autres acteurs des différentes aumôneries et de pouvoir échanger avec eux. Les temps de prière en groupe étaient très instructifs. Cela m'a permis d'être à l'écoute de l'autre et de comprendre la Parole sous un autre angle.
J'ai particulièrement aimé l'introduction de sœur Marie sur la communion avec le corps. Je retiens une phrase d'elle : « Dieu modèle notre cœur de pierre en cœur de chair pour que nous puissions réellement faire communion avec Dieu. C'est par l'incarnation de Jésus homme qu'on se rapproche de Dieu. »
L'enseignement du père Édouard George a été très instructif et complémentaire. Le père Édouard souligne l'humanité de Jésus. Dieu s'incarne dans tout. Il prend le mal et le bien qui est propre à la nature humaine. Aussi ce qui a bousculé ma perception du corps, c'est de reconnaître que notre corps est humble c'est peut être le meilleur instrument que dieu ait trouvé pour glorifier son nom. 
J'ai aimé la cohérence des différentes interventions ainsi que de la visite qui reprenait les idées. Enfin l'adoration a été un moment très beau et porteur de fruits.

Mylène, animatrice caté à Cergy

2001montmartre3

24h de ressourcement...

Il y a un an, je refusais de participer à ce week-end par manque de temps, pour être présente pour ma famille et de nombreuses autres raisons. Cette année, même lutte, les grèves s’ajoutent à la liste. Jusqu’au dernier moment, j’imagine ne pas venir. Alors je remercie le Seigneur de m’avoir aidé à dire « oui ». Ces moments partagés avec le groupe, avec la sœur ont permis de préparer (ou réparer) mon cœur à l’Adoration comme jamais.
23h, la Basilique se vide, mon cœur lui, est prêt à se laisser remplir de l’Esprit. Mon cœur de pierre devient un cœur de chair offert à Jésus.
Minuit, je veux dormir un peu avant de revenir à 2 heures mais en vain : tellement hâte de revenir en cœur à cœur avec le Christ.
Ce matin au réveil, je suis tellement heureuse d’avoir dit « oui ». J’ai mis Dieu en priorité : je sais vraiment aujourd’hui que c’est possible et tellement nourrissant !
Merci Seigneur !

2001montmartre4

Transformée, apaisée, purifiée...

Je reviens enchantée de cette montée spirituelle, je suis transformée intérieurement, apaisée, purifiée. J'ai vraiment beaucoup aimé tous les moments que nous avons vécus tous ensemble, et je me sens encore plus proche de notre Seigneur. Vivement l'an prochain alors pour revivre un temps fort avec tous.

Magali

2001montmartre5

Un week-end merveilleux !

Ce fut pour moi un week-end merveilleux à plusieurs titres. Le souffle de l’Esprit Saint qui nous a conduits durant tout ce chemin vécu.
J’ai été spécialement marqué par l’adoration, qui m’a permis d’aller au plus profond de mon cœur et de m’adresser au Seigneur.
L’écoute de soi et de l’autre grâce au dialogue contemplatif fut un moment assez fort. La lecture, l’écoute, le partage, le tout par la bénédiction du Seigneur restent gravés en moi en ce week-end mémorable. Merci !

Edmond, animateur 6e à Cergy

2001montmartre6

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter