1503evo

EVO Dans le N° de mars 2015 d'Eglise en Val-d'Oise, un dossier complet sur la figure de sainte Thérèse d'Avila, à l'occasion du 500e anniversaire de sa naissance. Egalement dans votre mensuel : retour sur la Session diocésaine, gros plan sur la Tunique d'Argenteuil et toujours : vos rubriques habituelles.

 

L'éditorial du N° de mars 2015 d'Eglise en Val-d'Oise
Par Mgr Stanislas Lalanne
Evêque de Pontoise

 

Laissez-vous scruter par Dieu !


Depuis quelques jours nous sommes entrés en carême. Quarante jours pour nous laisser pousser par l’Esprit jusqu’au désert, notre désert secret, notre désert intérieur, quarante jours pour nous préparer à célébrer la résurrection du Christ.

Plus de cent-vingt catéchumènes adultes et près d’une centaine de jeunes de notre diocèse vont être baptisés, plongés dans la mort et la résurrection du Christ, lors de la veillée pascale.

Ces catéchumènes viennent de vivre, accompagnés de leurs parrains, marraines et équipes d’accompagnement, l’appel décisif dans la cathédrale de Pontoise. Cet appel, en sa simplicité, accorde à celui qui l’écoute l’orientation de sa vie. Celle-ci prend sens quand elle reçoit un appel. La foi est appel venu des profondeurs de Celui qui se livre en croix pour faire de nous des vivants.

Après cet appel décisif, les catéchumènes sont invités à préparer de manière intense la réception des sacrements de l’initiation chrétienne, à s’appuyer encore davantage sur Dieu et sur sa parole libératrice. Avec leurs communautés, ils sont appelés à se mettre sous le regard du Seigneur en vivant trois « scrutins » au long de ce carême. « Dieu ne regarde pas les apparences, comme font les hommes, il scrute les reins et les cœurs » (1 Samuel 16, 17).

Durant ce carême, avec eux, nous sommes aussi invités à nous laisser scruter par Dieu, à nous laisser pénétrer et transformer par ce regard d’amour, pour passer des ténèbres à la lumière, de la mort à la vie.

Sur ce chemin de la foi, il existe des obstacles extérieurs et intérieurs à surmonter. Dans notre lutte contre le mal, dans notre combat spirituel, dans notre conversion, dans les ruptures auxquelles nous devons consentir, nous ne sommes pas seuls : le Christ sauveur nous donnera l’eau vive.

Les « scrutins » vont rassembler des catéchumènes et des baptisés. Cela signifie que nous sommes tous appelés à la conversion. Les baptisés sont un signe pour les catéchumènes : nous sommes encore affrontés au mal et nous n’en avons pas encore fini avec le péché ! Inversement les catéchumènes nous redisent, par leur présence, que les baptisés sont appelés chaque jour à réactualiser en leur vie l’Evangile libérateur et le baptême de liberté qu’ils ont reçu.

+ Stanislas LALANNE
Evêque de Pontoise
Mars 2015

1503evo1Abonnez vous à Eglise en Val-d'Oise !

Chaque moi, Eglise en Val-d'Oise
est le rendez-vous des acteurs de la Mission. 

Des interviews, des reportages, des dossiers : 
pour alimenter votre élan missionnaire.

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter