1911banniere_site_final.jpg

 

1911bouton web denier orange      

26/09/2020

Ordinations Vianney Baudouin et Charles-Thierry Ndjandjo ont été ordonnés prêtres dimanche 6 septembre à la cathédrale St-Maclou de Pontoise au cours d'une célébration présidée par Mgr Stanislas Lalanne. Vidéo, photos, homélie de Mgr Lalanne et dates des messes des prémices.

 

 Homélie de Stanislas Lalanne pour l’ordination presbytérale
de Charles-Thierry Ndjandjo et Vianney Baudouin
Cathédrale de Pontoise - Dimanche 6 septembre 2020

 

Nous venons d’entendre le récit de l’institution de l’eucharistie, ce récit choisi par vous comme évangile et qui est fondateur pour le ministère de prêtre. L’eucharistie occupera la place centrale dans votre vie quotidienne et dans votre ministère. L’eucharistie va modeler toute votre existence, elle va vous conformer totalement au Christ, dans votre être et dans votre mission.
L’eucharistie rend proche du Christ tous ceux qui y participent. Elle est la source et le sommet de toute vie chrétienne et de toute évangélisation.

1

Vianney et Charles-Thierry, vous nous inviterez à devenir des êtres eucharistiques qui se reçoivent du Seigneur et qui se livrent pour leurs frères.

Par votre ordination, chacun est invité à découvrir son propre mystère. Vous offrirez la vie des hommes dont vous aurez la charge pour qu’ils deviennent « une vivante offrande à la gloire de Dieu ».

Au cœur de nos communautés, de nos vies communautaires, il y a le corps du Christ. Ce corps nous lie par la foi, dans une fraternité plus forte que n’importe quelle autre ! Il nous arrache à nos aliénations, nos solitudes, nos rêves même.
Ce corps nous façonne dans la foi jusqu'à nous identifier au Christ. Ce qui suppose de mourir à nous-mêmes, pour accepter de vivre de lui…

Vous aurez à signifier qu’une vraie communauté n’est pas d’abord une communauté où on est bien accueilli, où on est gentil avec les autres, où les célébrations sont bien préparées…Une vraie communauté, c’est celle où , dans la foi, chacun se laisse saisir par le Christ, chacun accepte de mourir avec lui et de vivre pour le Père.

 

« Une vraie communauté, c’est celle où, dans la foi, chacun se laisse saisir par le Christ, chacun accepte de mourir avec lui et de vivre pour le Père. »

 

Dans chaque eucharistie, dans chaque sacrement célébré, vous serez le signe du Christ qui nous dit et redit son amour inouï pour nous. En particulier aux plus pauvres, à ceux qui manquent d’amour, de reconnaissance, qui sont blessés dans leur chair ou dans leur cœur, qui souffrent, à ceux qui cherchent désespérément un sens à leur vie.

2

Nous avons entendu l’annonce du prophète Isaïe : « Le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé annoncer la bonne nouvelle aux humbles, guérir ceux qui ont le cœur brisé… »

Vianney, tu me l’as confié dans ta lettre, ce temps de service diaconal à l’Arche, auprès de personnes fragiles, porteuses d’un handicap, auprès des plus petits, t’a profondément touché et transformé.

Vianney et Charles-Thierry, vous serez également signes que la communauté ne s’établit pas elle-même mais qu’elle se reçoit d’un Autre. Elle se reçoit du Christ. Elle a besoin du prêtre pour cela.

Le prêtre, avant toute action, a pour service de rendre présente une telle origine. C’est le Christ qui prit le pain et le rompit. Nul ne s’en empare à sa guise mais chacun le reçoit à main tendue, ouverte.

 

« Vous serez le signe du Christ qui nous dit et nous redit notre vocation et notre envoi en mission. »

 

Vous serez le signe du Christ qui nous dit et nous redit notre vocation et notre envoi en mission.

Sur du pain, sur du vin, sur les communautés dont vous serez les pasteurs, vous direz : « Ceci est mon corps, ceci est mon sang. »

Oui, vous éprouverez le poids et la grandeur de prêter vos lèvres au Christ en disant : « Ceci est mon corps livré pour vous… » Ces paroles ne peuvent pas être prononcées sans en être transformé ! Vous me l’avez partagé aussi, chacun à votre manière. Vianney, tu m’as confié : « C’est tout tremblant que je désire accomplir cette mission de donner le Christ. »

Oui, baptisés, pécheurs, pauvres comme chacun d’entre nous, votre ministère va être de permettre aux chrétiens à qui vous serez envoyés de devenir toujours plus le corps du Christ.

Et l’Esprit Saint va travailler par vos mains, vos yeux, votre cœur, votre intelligence, votre attention à chacun, votre sensibilité, votre affectivité, mais aussi, n’en ayez pas peur, vos fragilités et vos blessures.

4

Charles-Thierry, tu me l’as écrit : « Fragile, exposé, voir blessé, le prêtre doit continuer d’aimer et d’espérer dans la contemplation du cœur transpercé du Christ. »

Le pain et le vin que Dieu nous offre et qui se nomment Jésus donné à tous les hommes ont pour propriété d’être surabondants. Le don excède notre désir, si grand soit-il, et ne l’épuise jamais. Vous serez les signes de la surabondance du don de Dieu dans un monde où tout s’achète.

Vous serez les hommes de l’eucharistie, de l’espérance, de la louange, pour que l’humanité tout entière, celle qui le sait et celle qui n’a même pas idée que cela puisse exister, trouve dans ce chemin un attrait le conduisant jusqu’au cœur de Dieu.

Vous vous posez bien sûr cette question : comment du peu que nous avons peut-il surgir plus qu’il ne faut ? C’est là que nous touchons le mystère de la pauvreté du prêtre. Pas question de piédestal mis en place ou bien par vous ou bien par d’autres !

D’influence aujourd’hui le prêtre n’en a plus beaucoup. Mais ce qu’il a et que notre société n’a pas, ce qu’il apporte, ce sont ses mains trouées, celles du Christ, et qui lui permettent de s’approcher de tout être, de tout écartèlement, de toute blessure, avec la délicatesse de Jésus lui-même.

 

« Au fond, tout est là : ce qui nous fait prêtres, ce ne sont pas nos qualités, nos héroïsmes, nos efforts, nos savoirs, c’est tout simplement l’amour fraternel. »

 

Il connait, avec le regard du Christ offrant sa vie pour nous. Et cette connaissance-là, qui est nudité et pauvreté, c’est ce qu’il y a de plus indispensable. Le mystère du prêtre est un mystère d’abandon. Au fond, tout est là : ce qui nous fait prêtres, ce ne sont pas nos qualités, nos héroïsmes, nos efforts, nos savoirs, c’est tout simplement l’amour fraternel.

Et donc, être prêtre, ce n’est ni tenir un poste dans un organigramme, ni assurer une simple fonction, ni vivre un ministère qui se réduirait à ne faire que ce que les laïcs ne peuvent pas faire !
Etre prêtre, c’est, à la suite des apôtres et à la manière des apôtres, une véritable aventure humaine, spirituelle, apostolique, missionnaire. Rendez-vous compte de la beauté de ce ministère de prêtre : « rendre visible la charité du Christ », pour reprendre tes propres mots, Charles-Thierry.

Et cette aventure ne se vit pas à côté de bien d’autres choses mais réclame la consécration de toute sa vie pour le Christ et l’annonce de l’Evangile.

Certes, comme prêtres diocésains, nous n’avons pas prononcé formellement des vœux religieux mais le contenu évangélique du « quitte tout et suis-moi » est à mon sens identique ! Pour être disponibles à l’annonce de l’Evangile et, par la promesse d’obéissance, nous acceptons de nous en remettre à d’autres pour le discernement de la volonté du Seigneur. Le prêtre, comme l’apôtre, doit être prêt à prendre la route, à tout moment, pour la mission.

L’annonce de l’Evangile aujourd’hui aux hommes, aux femmes et aux jeunes de notre temps est l’affaire de tous, l’Esprit Saint suscitant divers charismes et ministères dans son Eglise. Mais vous incarnerez dans l’aventure évangélique la figure prophétique du Christ qui a tout quitté pour servir le Père et annoncer le Royaume qui vient.

« Soyez les pasteurs du troupeau de Dieu qui se trouve chez vous ; veillez sur lui, non par contrainte mais de plein gré, selon Dieu », nous dit l’apôtre Pierre.

Alors, que notre prière, notre amitié, notre esprit fraternel vous accompagnent aujourd’hui et tout au long de votre ministère. Amen.

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

ordinations de Vianney et de Charles-Thierry

 

 

 Photo : François-Xavier Diakité

 

 

 ► Voir aussi leur interview avant leur ordination 

 

Messes des prémices 

Le P. Charles-Thierry Ndjandjo présidera la messe : 
- Lundi 7 septembre à 18h au Carmel de Pontoise
- Mardi 8 septembre à 19h en la Basilique Saint-Denys d'Argenteuil
- Mercredi 9 septembre à 19h en l'église Saint-Martin de l'Isle-Adam
- Jeudi 10 septembre à 18h45 en l'église Saint-Sulpice à Paris
- Vendredi 11 septembre à 19h30 en l'église Saint-Joseph d'Enghien-les-Bains
- Samedi 12 septembre à 11h en l'église Saint-Michel de Goussainville

Le P. Vianney Baudouin présidera la messe : 
- Lundi 7 septembre à 19h30 en la Basilique Saint-Denys d'Argenteuil
- Mardi 8 septembre à 18h au Carmel de Pontoise
- Mercredi 9 septembre à 18h30 en la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre à Paris
- Jeudi 10 septembre à 19h en l'église Bienheureux-Frédéric-Ozanam de Cergy
- Vendredi 11 septembre à à 19h en la Collégiale Saint-Martin de Montmorency
- Samedi 12 septembre à 18h en l'église Saint-Gratien de Saint-Gratien
- Dimanche 20 septembre à 18h en l'église Saint-Joseph d'Enghien-les-Bains
- Dimanche 27 septembre à 10h en l'église Saint-Ferdinand d'Argenteuil

7 septembre 2020

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

bouton evangile

trois evangiles audio

bouton accueil

bouton emploi

bouton facebook

je donne col gauche

2005LGS bouton

bouton family2

cal mgr

samedi 26 septembre
Hospitalité

Mgr Lalanne préside la messe avec l’Hospitalité, à l’évêché

dimanche 27 septembre
Eglise Sainte-Marie-des-Peuples
Mgr Lalanne préside la messe de rentrée de la paroisse et bénit le nou...
mardi 29 septembre
Evêques de la Province d’Ile-de-France
Mgr Lalanne participe à la rencontre des évêques de la Province d’Ile-...
mardi 29 septembre
Mutuelle Saint-Martin
Mgr Lalanne participe au conseil d’administration de la Mutuelle Saint...

cal evenement

samedi 26 septembre
Hospitalité

Mgr Lalanne préside la messe avec l’Hospitalité, à l’évêché

dimanche 27 septembre
Eglise Sainte-Marie-des-Peuples
Mgr Lalanne préside la messe de rentrée de la paroisse et bénit le nou...
mardi 29 septembre
Evêques de la Province d’Ile-de-France
Mgr Lalanne participe à la rencontre des évêques de la Province d’Ile-...
mardi 29 septembre
Mutuelle Saint-Martin
Mgr Lalanne participe au conseil d’administration de la Mutuelle Saint...

 

cal formation

mercredi 30 septembre
L'atelier Théologique - Théo95
Pour toute personne ayant une curiosité théologique Animé par P. Loui...
lundi 05 octobre
Ouvrir la Bible
Pour tous Avec Christiane Marmèche, théologienne Les lundis de 20h30...
mercredi 14 octobre
Atelier de langue biblique : Grec
Pour les personnes qui ont reçu une initiation au grec Animé par Dami...
samedi 21 novembre
Forum Wahou !
Redécouvrir le beau projet de Dieu A partir de 18 ans, pour les étudi...