25/06/2019

une

Pentecôte Du 7 au 9 juin 2019, à l'église Bienheureux-Frédéric-Ozanam de Cergy-le-Haut, s'est déroulé "Le Cénacle des Nations’’ proposé par la Communauté catholique Mère du Divin Amour. Photos et homélies de notre évêque.

 

 

 

Homélie de la fête de la Pentecôte 
Par Mgr Stanislas Lalanne

Cénacle des nations,
Cergy, le dimanche 9 juin 2019

Lire aussi l'homélie de l'évêque du vendredi 7 juin 2019


Nous pouvons entendre ce passage des Actes en véritable « stéréophonie » avec ce qui s’est vécu ici depuis vendredi après-midi.

Au matin de la Pentecôte, les apôtres étaient ensemble dans leur maison : incertains, saisis de crainte. Qu’allaient-ils devenir ? Qu'avaient-ils à faire ? Quel avenir pour le message de Jésus ? Tout à coup leur maison est secouée et remplie comme par un coup de vent. Sur chacun se pose comme une langue de feu. Ce souffle et ce feu prennent possession d'eux, au plus intime de leur cœur. Ils les poussent à sortir de leurs maisons, à parler, à annoncer les merveilles de Dieu, à donner leur vie pour l'Evangile. Avec la force de l’Esprit qui les habite, qui les anime.

Oui, ce passage des Actes entendu à l’instant résonne vraiment en cette fête de Pentecôte, en ce cénacle des nations : « Viens, Esprit Saint, renouvelle la face de la terre ».

1

Voici donc les apôtres animés d’un esprit nouveau,
- un esprit de force et de courage,
- un esprit de vérité et d’audace,
- un esprit de paix intérieure, d’assurance et de joie.

En ce jour de Pentecôte, nous accueillons nous-mêmes le don que nous fait Jésus, le don de l'Esprit. Pour chacun de nous se renouvelle le baptême dans l’Esprit Saint reçu par les apôtres au Cénacle. Il y a eu une première Pentecôte. Mais depuis trente ans que la communauté mère du divin amour a été fondée, le don du Christ ressuscité a marqué de nombreuses initiatives prises, de nombreuses fondations… Non seulement en Côte-d’Ivoire, mais dans plusieurs pays et continents. Et en particulier dans notre diocèse, à Persan, et bientôt à Beaumont-sur-Oise, pour notre plus grande joie !

En cette fête de la Pentecôte, l’Eglise répandue sur toute la terre célèbre la fête de sa naissance. Toutes les personnes présentes à Jérusalem ont pu entendre dans leur propre langue, les grandes œuvres de Dieu annoncées par les apôtres.

Vous en avez fait l’expérience tout au long de ce week-end de Pentecôte, mais vous en faites l’expérience dans vos communautés respectives. L’Esprit Saint, que le Seigneur ressuscité a répandu sur l’Eglise au début de sa mission, il l’a envoyé tout au long de ces années et il l’envoie dans vos cœurs aujourd’hui encore, afin qu’avec votre vie, transformée dans la sienne, vous puissiez lui rendre témoignage.

2

Ce premier don que Jésus ressuscité a offert à ses disciples le soir de Pâques, il nous l’offre aussi : « Recevez l’Esprit Saint. » Cet Esprit qui nous est donné pour que nous puissions dire en vérité et avec affection : « Abba ! Papa ! », comme saint Paul l’annonce dans la Lettre aux Romains. L’Eglise nous offre ce don de l’Esprit afin que, comme nous le dit encore Paul, nous puissions vivre de l’Esprit, marcher selon l’Esprit, nous laisser conduire par l’Esprit.

Mais qu’est-ce que cela veut dire concrètement ? Dans une autre lettre adressée cette fois aux Galates, Paul révèle ce que produit l’Esprit en nous : « amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, humilité, et maîtrise de soi ». Personne n’a rencontré l’Esprit Saint « en direct ». Mais on en perçoit la présence aux fruits qu’il produit.

Ces fruits sont les signes concrets et éclatants que c’est bien Dieu qui est à l’œuvre :
- dans vos vies,
- dans vos relations,
- dans vos activités,
- dans vos amitiés,
- dans vos communautés,
- dans la vie de ceux que vous rencontrez, même s’ils n’en ont pas conscience.
Nous ne sommes pas les propriétaires de l’Esprit Saint !

3

En entendant l’énumération des fruits de l’Esprit, par saint Paul, nous comprenons qu’il ne s’agit pas d’une production de vertus humaines que nous serions capables de faire grandir par notre propre effort. Il s’agit de la grâce que Dieu met en nos cœurs, pour faire avec les êtres que nous sommes – pauvres, pécheurs, faibles et fragiles – des gens capables d’aimer, de porter la joie, d’être artisans de paix, capables de bienveillance, de foi et d’humilité. Personne n’est capable de ces fruits par ses propres forces, sinon par la puissance de l’Esprit qui l’habite.

Ce témoignage que l’Esprit construit à travers chacune de nos existences, se manifeste encore à travers une autre figure : le corps de l’Eglise. L’Esprit ne se contente pas d’ajouter les uns aux autres les fruits que la grâce produit en chacun. Par le don de l’Esprit, Dieu transforme un groupe humain comme celui des apôtres, comme le nôtre ce soir, en un unique corps.

Enfin, c’est l’Esprit lui-même qui met en nos cœurs les pensées et les prières que nous devons adresser à Dieu notre Père. C’est l’Esprit qui met sur nos lèvres les paroles que nous devons nous dire les uns aux autres. C’est pourquoi j’aime dire que le chrétien doit être trilingue. Au moins ! Oui, le chrétien doit parler trois langues :

- sa langue nationale, sa langue maternelle,
- celle de l’Evangile,
- et la langue de celui avec lequel il parle.

Quand je parle de la langue de l’autre, je parle bien sûr de sa culture, de son histoire, de sa tradition, de son environnement familial, social, culturel…

Le témoignage de l’Eglise, composée de pauvres pécheurs, mais constituée en peuple saint, manifeste au milieu des hommes qu’il y a d’autres règles pour conduire la vie collective que les règles qu’impose, dans notre monde, la volonté de puissance, le désir de domination ou de possession.

Chers amis, en ce jour de Pentecôte où l’Esprit est répandu sur nous, en ce jour où l’Esprit constitue son Eglise comme témoin et apôtre du Christ,  en ce jour où nous reprenons notre place dans la main du Père et dans la communion du Père, du Fils et de l’Esprit,  rendons grâce à Dieu qui fait de nous des témoins de la vérité et des témoins de son amour. Amen.

+ Stanislas LALANNE
Evêque de Pontoise
9 juin 2019

Cénacle des nations

Cénacle des nations

Cénacle des nations

Cénacle des nations

Cénacle des nations

Cénacle des nations

Cénacle des nations

Cénacle des nations

Photos : FX DIakité

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 LES PHOTOS DE
 L'ÉVÉNEMENT
 

La grande Assemblée

trois evangiles audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

1702denier module

calendrier evenements

jeudi 27 juin
Formation "Annoncer !"
Messe d’envoi des membres de la formation "Annoncer!", à l’évêché, pré...
vendredi 28 juin
Conseil épiscopal

Conseil épiscopal, à l’évêché

vendredi 28 juin
Partants

Messe présidée par l'évêque et déjeuner avec les partants, à l’évêché

samedi 29 juin
Secours catholique
Messe présidée par l'évêque et « au revoir » au président du secours c...

calendrier formations

Aucun événement

calendrier eveque-03

jeudi 27 juin
Formation "Annoncer !"
Messe d’envoi des membres de la formation "Annoncer!", à l’évêché, pré...
vendredi 28 juin
Conseil épiscopal

Conseil épiscopal, à l’évêché

vendredi 28 juin
Partants

Messe présidée par l'évêque et déjeuner avec les partants, à l’évêché

samedi 29 juin
Secours catholique
Messe présidée par l'évêque et « au revoir » au président du secours c...