2101banniere site

 

2101banniere site boton      

07/03/2021

une

Séminariste Florian, séminariste pour le diocèse de Pontoise, aime voyager en autostop. Une belle et surprenante occasion de conversations et... d'évangélisation. Témoignage.

 

Avec Saint François d’Assise, le Pape nous rappelle que l’amour de la Création (Laudato Si) et la fraternité universelle (Fratelli Tutti) sont intimement liés. L’autostop et le covoiturage en sont une belle illustration : en partageant une voiture, on s’ouvre à l’autre et on réduit le nombre de véhicules sur la route, luttant à la fois contre le gâchis et l’individualisme qui eux-aussi, sont étroitement liés.

C’est lors d’un pèlerinage sur les pas de Saint François, en 2011, que j’ai fait ma première expérience d’autostop. Depuis, je le pratique régulièrement pour voyager. J’y vois d’ailleurs une opportunité pour l’évangélisation : l’autre m’accueille dans sa voiture pour un temps limité, comme un inconnu qu’il ne reverra plus, à qui il peut se confier et parler en vérité. Quelle meilleure situation pour le missionnaire que d’être un simple passager comme Philippe dans le char de l’éthiopien (cf. Ac 8, 31) ?

 

« Je crois profondément au jeu de la Providence divine dans la mystérieuse succession de rencontres qui font mon trajet. »

 

Attendant parfois dans le froid ou sous la pluie, j’entre dans la voiture avec gratitude. Le bien vient d’abord de l’autre. « J’ai l’impression d’avoir fait une bonne action, j’étais de mauvaise humeur en écoutant la radio, et maintenant c’est comme un rayon de soleil dans ma journée », me partage une conductrice. Il n’existe pas de « profil type » du conducteur s’arrêtant pour prendre un autostoppeur, il peut venir de n’importe quelle classe sociale.

 

2

 

Je crois profondément au jeu de la Providence divine dans la mystérieuse succession de rencontres qui font mon trajet. Je rencontre d’ailleurs souvent des personnes en grande détresse, comme ce père sortant de l’hôpital sans son enfant venant de naître, car la justice lui en a retiré la garde ainsi qu’à la mère. Sans doute a-t-il commis des choses graves. Mais je suis dans sa voiture, dans sa vie, j’écoute et je prie. Puisse cette expérience inspirer mon quotidien, car l’heure est à l’Église de proximité, pour unir le souci de la mission à celui du prochain et de toute la Création.

 

1

Florian Aubonnet
Séminariste du diocèse de Pontoise en 3e année de théologie
Janvier 2021

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

bouton evangile

trois evangiles audio

bouton accueil

bouton emploi

bouton facebook

je donne col gauche

2009family phone95 carte visite

cal evenement

dimanche 07 mars
Clôture de la retraite pastorale diocésaine
Clôture de la retraite pastorale diocésaine, avec Mgr Lalanne, en visi...
dimanche 07 mars
Confirmation à Cergy

Confirmation des jeunes, à Cergy, présidée par Mgr Lalanne

dimanche 07 mars
Confirmation à Luzarches
Confirmation des jeunes du doyenné, à Luzarches, présidée par Mgr Lala...
lundi 08 mars
Prêtres aînés

Rencontre des prêtres aînés, avec Mgr Lalanne, à Massabielle

 

cal formation

samedi 13 mars
Formation des EAP

Mgr Lalanne participe à la formation aux EAP

soutien voc


Le meilleur du Web
sur les vocations
sélectionné pour vous...