12/11/2019

1911cafe rencontre

Rencontre « Café-rencontre » propose de partager un café, un moment d’amitié en toute simplicité entre personnes porteuses et non porteuses de handicap. Le 16 octobre dernier à Saint-Ouen-l’Aumône, ils ont échangé sur le thème « C’est quoi être normal ? » Lire le fruit de leur partage…

 

  • Quand on est arrivé au monde, on était normal ! Le pédiatre regarde si on voit, si on entend, si on a nos deux bras et nos deux jambes.
  • Et quand on est adulte, si on n’est pas épileptique, ou avec des jambes handicapées, on est normal.
  • Moi je crois qu’on peut être normal et avoir une maladie.
  • Être normal, c’est être comme tout le monde, comme la majorité.
  • Être normal, c’est ne pas avoir de handicap mental, qui fait que l’école ou les entreprises ne nous acceptent pas.
  • Tu dis ça, mais si je n’ai pas de jambes, mais que je n’ai pas de handicap mental, moije trouve qu’on est normal.
  • Avant à l’école, ils n’acceptaient pas le handicap mental, ni physique non plus.
  • Je trouve que quand on a un handicap, on n’est pas normal.
  • Mais qui fixe la norme ? Qui dit ce qui est normal ou pas ?
  • Et qu’est-ce que la norme ?
  • Il y a beaucoup de jugements, de préjugés...

« Moi je dis, on est tous "normal", et à la fois, personne n’est normal, parce que personne n’est pareil ! »

  • Pour savoir ce qui est normal, il faudrait être à l’écoute de beaucoup de choses.
  • Et puis ça dépend des sociétés. La normalité pour l’un peut ne pas l’être pour l’autre. Avant les mecs décidaient pour les femmes. Maintenant, les femmes ont des droits, le droit d’avoir des enfants même si elles sont seules. Ce n’est pas encore le cas pour des hommes ensemble.
  • On peut passer de l’un à l’autre. Avant la naissance, on peut être normal, et se rendre compte à la naissance que ce n’est pas le cas. J’ai connu une personne qui ne pouvait pas communiquer, mais qui travaillait.
  • Est-ce qu’elle était normale cette personne ?
  • Pour moi, non…
  • Pour moi, oui, parce qu’elle pouvait faire des choses quand même.
  • J’ai le sentiment que le mot « normal » est un mot du passé, quand on fuyait les gens différents. La différence faisait peur.
  • Mais il y a pourtant des richesses partout !
  • Avant c’était normal de laisser un enfant à la DDASS sans trop se poser de questions...
  • Est-ce que la normalité, ce serait de ne pas gêner ses voisins ? Par exemple une personne qui crie et qui gêne, elle n’est pas normale.
  • Oui, avec le handicap, il y a parfois des comportements bizarres, des traits de caractère qui poussent à l’isolement.
  • C’est difficile de dire ce qui est normal… Je viens de voir passer un monsieur en fauteuil avec ses deux enfants. Est-ce qu’il est normal ? Pour moi oui, il a pu créer une famille, avoir des enfants…
  • Et une personne qui ne peut pas avoir d’enfants, est-ce normal ?
  • De toute façon, on est tous différents ! On s’ennuierait sinon…
  • Le Christ, il est venu pour qui ? Pour les handicapés physiques ou psychiques.
  • En fait ce qui est normal, c’est ce qui n’est pas dangereux.
  • On est tous normaux, tous à égalité : on nait, on vit, on meurt.

« Pour Dieu, on est tous normaux. Il nous prend comme on est, tous normaux, tous uniques ! »

  • Est-ce qu’être normal, c’est être égal ? Avoir les mêmes droits que tout le monde ?
  • Si c’était ça, on dirait alors que les migrants ne sont pas normaux. Car c’est sûr, ils n’ont pas les mêmes droits que tout le monde.
  • Il faudrait peut-être mieux ne plus parler de normalité mais d’égalité
  • Moi, si j’étais riche, je partagerais !
  • C’est ta normalité, mais ce n’est pas forcément celle de tous.
  • Comme disait Coluche, « on est tous égaux, mais certains plus que d’autres ».
  • Je connais JP qui fait des livres. Avant il écrivait avec les pieds. Maintenant avec le poing sur une tablette. Il dessine aussi… Alors c’est comme s’il était normal !
  • A votre avis, est-ce qu’un assassin est normal ?
  • Ah non !
  • Et un drogué ?
  • Non plus…
  • Moi, je trouve qu’un drogué est normal. En fait il est malade, il a des failles c’est tout..
  • Leny Escudero se posait la question de savoir si un assassin est normal ?
  • Je pense que c’est le regard de la société qui le classe normal ou pas..
  • Hitler était-il normal ? Et Napoléon ?
  • Et moi, est ce que je suis normale ?
  • Je me suis déjà posé la question.
  • Réponse oui.
  • On est tous normaux !

Octobre 2019

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

 LES PHOTOS DE
 L'ÉVÉNEMENT
 

La grande Assemblée

trois evangiles audio


le diocèse de Pontoise est sur Facebook

1702denier module

calendrier evenements

mercredi 13 novembre
PARCOURS BIBLIQUE INITIAL (CLÉS DE LECTURE POUR ENTRER DANS LA BIBLE)
PARCOURS BIBLIQUE INITIAL (CLÉS DE LECTURE POUR ENTRER DANS LA BIBLE) ...
mercredi 13 novembre
Rencontre des confirmands de Menucourt
mercredi 13 novembre
Rencontre des membres de l’équipe Val-d’Oise de la Mission de France
jeudi 14 novembre
Rencontre des doyens

calendrier formations

mercredi 13 novembre
PARCOURS BIBLIQUE INITIAL (CLÉS DE LECTURE POUR ENTRER DANS LA BIBLE)
PARCOURS BIBLIQUE INITIAL (CLÉS DE LECTURE POUR ENTRER DANS LA BIBLE) ...
jeudi 14 novembre
LA DIMENSION MISSIONNAIRE DES FUNÉRAILLES
LA DIMENSION MISSIONNAIRE DES FUNÉRAILLES Pour toutes les personnes e...
samedi 16 novembre
HENRI CAFFAREL, UN HOMME SAISI PAR DIEU
RETRAITE AVEC ENFANTS : HENRI CAFFAREL, UN HOMME SAISI PAR DIEU Ani...
vendredi 22 novembre
VIVRE L’ÉVEIL À LA FOI EN PAROISSE
VIVRE L’ÉVEIL À LA FOI EN PAROISSE, AVEC LES DOCUMENTS « TRÉSORS DE DI...